L'avenir est dans les feuilles de thé

Des chercheurs de l'INAF ont mis au point un procédé pour fabriquer une boisson au thé vert riche en antioxydants.

La concentration en antioxydants de la plupart des boissons commerciales au thé vert n'est pas suffisante pour produire des bienfaits sur la santé. C'est la conclusion à laquelle arrive une équipe de l'Institut des nutraceutiques et des aliments fonctionnels (INAF) après avoir mesuré le taux d'EGCG (épigallocatéchine gallate) et d'autres antioxydants de la famille des catéchines dans sept boissons au thé vert vendues dans les épiceries et les dépanneurs. Cette équipe a elle-même mis au point un procédé d'extraction des catéchines qui permet de produire une boisson au thé vert dont le contenu en EGCG surpasse nettement tout ce qui existe sur le marché.

 

 

Voir la suite[Au Fil des Évènements, Jeudi 3 juin 2010, Vol. 45, numéro 33, p.12.]